Vous êtes ici : La pâtisserie > Guide du patissier > Histoire de la pâtisserie > Manger des glaces, mais avec modération

Manger des glaces, mais avec modération

Glaces

Qui dit "été" dit bien entendu "glaces". Quoi de plus plaisant que de savourer la saveur fraîche et fruitée d’une glace, tranquillement installé en terrasse un après-midi de grand soleil ? Pour preuve, les français consomment chaque année environ 363 millions de litres de glaces, soit 6 litres par personne. Oui mais voilà, qui dit "été" dit aussi "plage" et par conséquent "maillot de bain". Or certains d’entre nous…ou plutôt, (appelons un chat, un chat), "certaines" d’entre nous, se retrouvent souvent dans cette situation : une jeune femme, le cœur léger, prépare tranquillement deux coupes de glaces. La première pour elle, la seconde pour son cher et tendre. Le phénomène suivant se produit alors. Le dit cher et tendre déguste joyeusement la préparation faite avec amour (on n’en doutera pas), sous les yeux ravis de la jeune femme qui porte à sa bouche la première cuillère de sorbet framboise.

Puis soudain, le contact de la texture glacée et sucrée avec son palais déclenche tout un mécanisme, fabricant puis envoyant jusqu’à son cerveau une image, une photo prise sur l’instant, la surprenant avec 8kg de plus. A cet instant, il est déjà trop tard. Ce polaroïd a déjà engendré un épineux dilemme dans la tête de la jeune femme, qui ne pourra être résolu avant que la glace ne soit plus qu’un liquide visqueux. Un total désappointement se lit alors dans les yeux du cher et tendre (qui lui, n’a pas hésité à lécher sa coupe pour ne pas en perdre une miette). Eh bien mesdames sachez que le cher et tendre a raison ! Les glaces se sont vu forger une bien mauvaise réputation. Mais contrairement aux idées reçues, elles sont bien moins mauvaises pour la ligne que certains desserts, et sont loin d’être ce que l’on appelle des "calories vides".

Entre glaces et sorbets

Dans le langage courant, on regroupe souvent sous l’appellation "glaces", les glaces et les sorbets, mais leur composition diffère beaucoup.

Les sorbets sont composés d’eau, de sucre, et d’environ pour 25 %, de fruits.

Les glaces en revanche sont composées d’eau, de protéines végétales, et de matière grasse (5% pour les plus légères). Selon les ingrédients utilisés, on peut encore re-diviser les glaces en plusieurs catégories :

  • glaces à l’eau
  • glaces au lait
  • crèmes glacées (composées de lait, de crème fraîche, de sucre et parfumées aux arômes naturels, ce sont les plus caloriques).

On distingue également les glaces au yaourt, qui en ont d’ailleurs toutes les qualités nutritionnelles. Elles renferment en effet des ferments lactiques, des bonnes bactéries, qui sont très bénéfiques pour la flore intestinale.

Les glaces et la santé

Là encore, il faut distinguer les glaces et les sorbets.

Glace sundae

Comme nous l’avons dit, les sorbets sont composés en parties avec des fruits, et apportent par conséquents fibres, minéraux et anti-oxydant indispensables pour le bien-être du corps. Bien entendu, je n’ai pas besoin de préciser que cela ne signifie pas qu’il faille dévorer un pot de glace entier, sous couvert du quart de fruits qu’il contient. Ce fait est seulement destiné à montrer que, manger un sorbet aux morceaux de fruits n’apporte pas "que" des calories, mais participe aussi à la bonne santé du corps. Encore une fois, manger 5 boules de glaces ne signifie pas que vous ayez mangé vos 5 fruits et légumes du jour.

Les glaces sont, quant à elles, composées de lait, et sont à ce titre une bonne source de calcium, indispensable à la solidité de nos os et de nos dents. A titre de comparaison, une part de glace (soit 2 boules) contient en moyenne 140mg de calcium, ce qui correspond à 10cl de lait et 10% de l’apport quotidien nécessaire.

Enfin, sorbets et glaces contiennent également des vitamines. Les sorbets apportent des vitamines contenues dans les fruits. De la vitamine C pour les sorbets à l’ananas ou au cassis, et de la pro-vitamine A pour tout ce qui est sorbet au melon ou à la mangue. Les glaces apportent des vitamines contenues dans les produits laitiers, c'est-à-dire de la vitamine B2 et B12 qui aident l’organisme à bien assimiler l’énergie contenue dans les aliments.

Sans oublier bien sûr que les glaces dans leur ensemble permettent de se rafraîchir, mais surtout de s’hydrater. Quand le temps se fait trop chaud, rien de tel qu’un bon sorbet au thé vert ! Elles facilitent également la digestion (d’où le trou normand au milieu d’un copieux repas).

Les glaces et la ligne

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les glaces ne sont pas si caloriques que ça. Encore une fois, tout est dans l’équilibre, avaler 20 litres de glace vous fera grossir au même titre que de dévorer 3 cageots de pommes. Profitons de l’arrivée soudaine de la pomme dans la conversation pour effectuer une comparaison : 2 boules de glaces apportent en moyenne 150 calories, et 2 boules de sorbet 100 calories, soit entre 30 et 80 calories de plus qu’une pomme qui en apporte en moyenne 70. L’équation montre donc que la glace est un dessert tout à fait raisonnable et qui reste en tous les cas, bien moins calorique qu’une part de gâteau. Cependant, ce sont les sucres et graisses qui la composent que votre ligne peut redouter, au delà des strictes calories...

Alors pourquoi la glace a-t-elle une si mauvaise réputation en matière de diététique. La pauvre porte en réalité le chapeau pour ses amis chantilly, sauce chocolat et autres accompagnements. Car se sont en fait bien eux qui viennent saler l’addition. Attention donc à ne pas en abuser. Méfiance aussi des barres chocolatées glacées, qui ont en fait la même composition et la même teneur en sucre que leur équivalent non-glacé, et donc le même apport calorique. Mais ce type de glace (qui ne cache pas son identité de barre chocolatée) est bien moins sournoise que les glaces dites "à l’américaine". Vous savez, ces gros pots de crèmes glacées, qui attirent autant l’œil et les papilles qu’ils font fuir le porte-monnaie. Sous ce camouflage de glace, ces desserts cachent en fait une quantité de matière grasse assez impressionnante (sans parler des noix de pécan et autres gourmandises dont elles sont agrémentées), qui les rend aussi caloriques qu’un mille-feuilles. N'oublions pas que l'obésité est dûe en partie à la consommation excessive de crèmes glacées, pizzas et autres hamburgers, bien trop riches en sucres et en graisses...

Par ailleurs, les sorbets peuvent également faire de très bonnes entrées tout en légèreté, comme par exemple avec un sorbet aux asperges, à la fois savoureux et surprenant !

Quelques recommandations

  • Evitez de donner de la glace à manger à un enfant de moins de 3ans. Le froid peut perturber l’équilibre intestinal de ce petit corps encore fragile. De plus, c’est à cet âge qu’il faut commencer à habituer son goût pour des aliments plus sains, et lui apprendre à apprécier et à manger des légumes. Les glaces auront tendance à porter son goût sur les aliments sucrés, ce qui augmente les risques de surpoids.
  • N’en abusez pas. Comme pour tout aliment, l’équilibre est de mise. Une consommation quotidienne deviendrait néfaste pour la santé (n’oublions pas que les glaces contiennent des graisses et du sucre).
  • Dégustez votre glace plutôt en fin de repas. A jeun, l’élévation du taux de sucre dans le sang déclenche des sécrétions d’insuline, et favorise donc le stockage des graisses.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

1 commentaire

Écrit par mic le 23/06/2015 à 13h57

Bonjour,

Je mange apres chaque repas un corner pistache chocolat(glace) Est ce bon ou pas pour ma sante?

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : wbRgi3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !