Vous êtes ici : La pâtisserie > Guide du patissier > Histoire de la pâtisserie > L'origine de quelques pâtisseries

L'origine de quelques pâtisseries

Les gâteaux en pain d'épices ornent traditionnellement le sapin de Noël en Alsace. Ces décorations traditionnelles de Noël en biscuit décorent le sapin et peuvent être mangées par les gourmands !

La tarte Bourdaloue est l'invention d'un pâtissier installé à la Belle Epoque, rue Bourdaloue, à Paris.

Chnatilly

La Chantilly a été révélée par Vatel qui présenta cette crème fouettée lors d'une réception donnée par Fouquet en l'honneur de Louis XIV.

La Charlotte parisienne a été créée par Carême vers 1800 : un moule tapissé de biscuits à la cuiller et de crème bavaroise.

Les croissants ont pour origine le symbole du drapeau turc, car en 1863, pendant le siège de la ville de Vienne en Autriche par l'armée turque, un boulanger fabriqua ces petits feuilletés en forme de croissant.

Le Financier a été créé par le pâtissier Lasne près de la Bourse à Paris vers 1890, pour la clientèle financière qui ne devait pas se salir les mains.

Le Flan remonte au temps des rois. Au 19ème siècle, on lefaisait aux fruits confits en Champagne.

La Frangipane a été créée par l'italien Cesare Frangipani, et importée en France par Catherine de Médicis vers 1580.

La Meringue a été proposée le 3 juillet 1720 par le cuisinier Gasparini à Marie Leszczynska, future épouse de Louis XV.

Le Mille-feuille a été créé par le cuisinier Pierre François de la Varenne, auteur du cuisinier français en 1651, perfectionné par Carême.

Saint Honoré

Le Saint-Honoré a été inventé en 1846 à Paris par le pâtissier Chiboust puis en 1863 par le pâtissier Auguste Jullien, maintenant formé d'une couronne de choux remplis de crème posée sur une pâte brisée.

Le Savarin est un baba sans raisins secs créé en 1845 par le pâtissier Auguste Jullien en hommage au gastronome Brillat-Savarin.

Le Baba au Rhum a pour origine le kougelhof que le beau-père de Louis XV, Stanislas de Leczinski, trouvait un peu sec, et qu'il trempa dans un sirop de rhum avant de le flamber. Il nomma sa trouvaille "l'ali-baba" car il était en train de lires les comtes des Milles et une Nuits...

La pêche melba a été créée en 1893 ou 1896 par Auguste Escoffier qui dirigeait les cuisines de l'hôtel Carlton à Londres. Admirateur de Nelly Melba, célèbre cantatrice, il imagine un entremets associant finesse et élégance. Les pêches fraîches entières sont pochées dans un sirop vanillé et dressées sur un lit de glace vanille et nappées de coulis de framboise. l'ensemble est incrusté dans un bloc de glace sculpté en forme de cygne. Pas de chantilly donc....

La teurgoule ou torgoule viendrait de "se tordre la goule", c'est à dire la bouche. Ce plat est devenu un dessert typiquement normand même si ses ingrédients sont rares en Normandie : le riz et la cannelle. Les corsaires les chipaient donc sur les galions espagnols venant des Amériques…

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : emuZyB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !