Vous êtes ici : La pâtisserie > Guide du patissier > Histoire de la pâtisserie > Histoire des oeufs de Pâques

Histoire des oeufs de Pâques

Lapin en chocolat

L'oeuf est associé à la fête de Pâques depuis l'antiquité : à cette époque, il était interdit de manger des oeufs durant la période du Carême. Du coup, on conservait les oeufs pondus durant toute la période et, le jour de Pâques venu, on les faisait bénir avant de les décorer pour les donner aux enfants.

Toutes sortes de décorations peuvent être réalisées sur des oeufs durs ou vidés : peints, teints, enrubannés... L'oeuf peint est sans doute le plus populaire, mais il existe aussi des oeufs en verre, en porcelaine, en bois, en argent, en or ou en métaux précieux et pierres décorées, véritables chefs d'œuvre de joaillerie.

Selon les les légendes populaires de chaque pays, les oeufs n'arrivent pas de la même façon : les cloches les apportent en France et en Belgique, le lapin de Pâques les offre en Allemagne et aux Etats-Unis, tandis qu'au Tyrol, ce sont les poules qui les pondent !

Les oeufs sont le symbole de la fertilité, de la vie, de la renaissance... Et ce sont les oeufs en chocolat qui restent les plus répandus !

Chaque week-end de Pâques donne lieu à des fêtes familiales au cours desquelles sont organisées des chasses aux oeufs dans les jardins. Aujourd'hui, de plus en plus de villes, parcs et jardins proposent des chasses aux oeufs !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : Z869aA

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !